Quelle est la meilleure trottinette électrique pour enfant sur le marché ?

trottinette electrique

Nous parlerons ici de la trottinette électrique pour enfant de moins de 7 ans, très souvent ce sont des trottinettes à trois roues https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/, qui sont plus faciles à conduire à cet âge. Le mini micro est un des modèles qui offre de belles performances sur le plan qualitatif, elle est destinée à des enfants de trois ans et plus. Ces trottinettes sont disponibles en plusieurs couleurs, pour satisfaire tous les goûts des enfants en bas âge. En général on retrouve les trottinettes vertes, bleues, bleues aqua, oranges, jaunes, rouges, etc. Ce type de trottinette peut supporter un poids allant jusqu’à 20 kilos. Les enfants n’auront aucun mal à apprendre et à rester en équilibre grâce aux deux grandes roues avant qui mesurent 121 mm et permettent de contrôler la direction sans trop grande difficulté. Sur ce modèle le contrôle de la direction est intuitif, il suffit de se pencher sur le côté, sans utiliser le guidon, c’est plus facile pour les enfants.

Avec ses roues en polyuréthane, le mini micro avance sans résistance et assure le confort du conducteur. Ce modèle est doté d’un frein que l’on retrouve juste au-dessus de la roue arrière, il est facilement accessible et fonctionne assez bien. Ce modèle est le choix adapté par la qualité de ses matériaux, le confort et la stabilité que l’on a en roulant. Par contre petit bémol : le guidon démontable ne peut pas être réglé en hauteur. Dans le même ordre, on retrouve également la Maxi micro, qui est une trottinette électrique pour enfant de moins de 12 ans. Ce modèle qui est au-dessus du mini micro est plus robuste et peut supporter une charge de 50 kgs et est adapté aux enfants ayant entre 5 et 12 ans.

Le guidon de cette trottinette est en T-bar et peut être démonté, réglable en hauteur et ses poignées en gomme tendre sont confortables. La tenue de route de cette trottinette électrique pour enfant est assez bonne, en tout cas mieux que celle du mini micro. À bien y regarder la Maxi micro compte 4 roues et non trois. Puisque la roue à l’arrière est double. La marque Micro jouit d’un système d’appui et de direction qui permet de prendre les virages en se penchant légèrement. Un système beaucoup plus facile pour les enfants. Cette trottinette est bonne de par son système unique de contrôle de direction, parce qu’elle tient bien la route et parce que la qualité de ses matériaux assure une meilleure conduite.

Quelles sont les conditions de location d’une voiture à la Réunion et en France ?

Location Voiture a la reunionTrès souvent lorsque l’on va en congés dans un pays ou une ville étrangers, il est nécessaire de faire appel à un service de location de voitures pour assurer ses déplacements. Cela lorsque l’on n’a pas très envie de tester les transports en commun de la région. Toutefois, il faut savoir qu’avant de se voir remettre un véhicule après une location de voiture à la Réunion sur le site Europcar Reunion ou ailleurs en France, il faut respecter certaines conditions. De nombreuses garanties sont d’ores et déjà prises par la société de location en échange de la remise des clés d’un véhicule dont la valeur est rappelons-le assez conséquente. De nombreux documents justificatifs seront sollicités auprès du client. La société de location a le devoir de vous tenir informé de ces différentes conditions et de vous remettre un devis gratuit avant la signature du contrat qui vous lie. Voici quelques-unes de ces conditions. Tout d’abord vous devez avoir plus de 21 ans, toutefois les conditions liées à l’âge peuvent varier d’une société de location à une autre, il est important se rapprocher de celle qui vous intéresse afin d’en savoir plus, certaines exigent que le client destiné à conduire le véhicule soit âgé de 25 ans au moins.

Être en possession d’un permis de conduire est l’une des autres conditions obligatoires, ce dernier doit avoir plus d’un an d’âge et correspondre au type de véhicule que vous envisagez de louer. Les déclarations de vol, de perte, les permis blancs et les permis dont la validité est restreinte ne sont généralement pas acceptés dans le cadre d’une location de voiture à la Réunion ou en France. Un permis international doit être soutenu par un permis national pour qu’il soit considéré comme valide dans ce processus. Vous devez également présenter des documents qui justifient de votre identité et lieu de domicile, une carte nationale d’identité ou même des justificatifs de revenus. Ces documents doivent être originaux et être vieux d’au moins deux ans. Troisièmement il est primordial que vous disposiez d’un mode de paiement en votre nom. Généralement la personne qui souscrit à une location est aussi celle qui la paye.

Pour la location de véhicules de luxe ou de prestige, les conditions sont un peu différentes. Par exemple au niveau de l’âge ou de la validité du permis, les conditions peuvent être renforcées. Certaines sociétés de location imposent souvent aux clients de posséder deux cartes de crédit. En général avant de souscrire à une location de voiture à la Réunion, vous devez disposer de certaines pièces, que vous devrez présenter à la société de location. Parmi les documents, nous avons la carte d’identité, le permis de conduire, le document de confirmation qui comprend le mail de confirmation si vous avez réservé en ligne ou par téléphone et un justificatif de domicile. Le dernier document et le plus important aussi est la carte bancaire ou tout autre mode de paiement portant l’identité du conducteur, ainsi les démarches administratives en seront simplifiées.

L’émergence de la chaise Barcelona

chaise barcelona

C’est au cours de l’année 1929 que la chaise Barcelona voit le jour pour la première fois, directement sortie de l’imagination de Ludwig Mies Van Der Rohe. D’origine allemande, cet artiste voit le jour en 1886 et marque positivement le monde de l’architecture par son talent. En 1930 il a d’ailleurs été le directeur de l’école allemande du Bauhaus. Il compte parmi les premiers architectes à avoir compris l’importance de créer du mobilier adapté aux bâtiments qu’il conçoit, afin de créer de l’harmonie entre tous les éléments. Petit à petit il se tourne vers la création de meubles. Mies Van Der Rohe a été sollicité par le gouvernement allemand pour concevoir le pavillon allemand lors de l’Exposition internationale de 1929 en Espagne, cela impliquait de créer les meubles qui occupaient ledit pavillon. En imaginant ce pavillon, Ludwig Mies a construit un bâtiment moderne fait de d’acier, de verre et de différents types de marbres. C’est ensuite seulement qu’il a décidé de concevoir les meubles qui seraient les mieux adaptés à son bâtiment. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, lui il trouvait que la conception d’un meuble était beaucoup plus complexe que la conception d’un bâtiment.

L’exposition fut un grand succès, en tant qu’événement d’envergure internationale, de nombreux pays européens étaient représentés sur place, et la royauté espagnole aussi. Il s’agissait donc d’un défi important à relever par l’architecte qui a pensé à la chaise Barcelona sur le site Chaisebarcelona en tant que meuble important, majestueux, élégant et couteux afin de correspondre au public qui assisterait à l’événement. Mies a eu raison de penser sa chaise sous cet angle puisqu’elle a servi de trône au couple royal espagnol, précisons que seules les chaises Barcelona habillaient le pavillon. Le pavillon allemand a été détruit quelques mois après l’exposition, mais il fut reconstruit en 1983 sur le lieu de l’exposition de 1929.

C’est ainsi que la chaise Barcelona est devenue une icône, une référence, un symbole, un peu comme la Wassili chair qui a été conçue par Bruers. Du fait de son esthétique et de sa fluidité, la chaise Barcelona est devenue un meuble sans âge dont on se sert encore de nos jours. La chaise a progressivement conquis le marché mondial, au-delà des frontières espagnoles grâce à la production de masse et aux ventes toujours plus croissantes. Au cours de l’année 1950, Mies refait le dessin de la chaise originelle en y intégrant l’acier inoxydable qui est devenu de plus en plus accessible avec le temps et les progrès de la technologie. Mies était de ceux qui optaient pour des meubles fonctionnels dont la production en masse peut être faite facilement par des ouvriers. Cela est assez contradictoire quand on considère le prix élevé de ce meuble.

Avantages et fonctionnement de la trottinette électrique

Trottinette Electrique

La trottinette électrique sur le site Urbanmove est un engin de plus en plus à la mode. Les utilisateurs et même les non-utilisateurs sont d’accord que cet appareil facilite énormément la vie. En effet, lorsque vous possédez une trottinette, vous n’avez plus à vous soucier du carburant à mettre dans le véhicule tous les jours, il vous suffit de brancher votre appareil à une prise électrique standard. Ensuite vous n’êtes plus contraint de vous arrêter à cause des embouteillages, ou de chercher des places de parking plusieurs fois par jour. La trottinette vous permet de profiter de l’air pur ambiant et d’être à l’heure à vos rendez-vous, dans la bonne humeur.

Nous avons tendance à oublier qu’à la base les trottinettes électriques étaient destinées aux enfants, en guise de jouets. C’est un appareil qui est composé d’une planche et de deux ou trois roues, selon les modèles. Pour se propulser, le conducteur de la trottinette utilise sa jambe pour le propulser. La différence entre la trottinette et le skateboard est que la trottinette dispose d’un guidon et de moins de roues, pendant que le skateboard en a quatre, et pas de guidon. Les trottinettes que l’on retrouve actuellement sur le marché sont constituées d’aluminium et peuvent être pliées, ce qui les rend compactes et légères, pour un rangement optimal ou pour vous accompagner partout. On retrouve également des trottinettes faites en plastique et ces modèles ne sont pas pliables.

La trottinette électrique est donc un moyen de transport assez plébiscité ces dernières années, surtout qu’elle rend très actif. C’est un moyen de transport qui a surtout séduit les populations jeunes puisqu’il associe sport et rapidité, et même découverte. Les trottinettes électriques sont utilisées par bon nombre d’individus tous les jours, pour rejoindre leurs destinations et pour éviter les embouteillages au quotidien. Nous pouvons donc en conclure que la trottinette assume une fonction double : d’abord comme jouet, mais aussi comme moyen de transport pour se rendre au travail ou ailleurs. Les trottinettes sont fun et pratiques. Les principales caractéristiques de cet appareil sont sa propreté, son silence, la trottinette est un moyen de transport qui contribue à lutter contre la pollution, et permet de lutter contre la hausse des prix du carburant, en plus de permettre de faire des économies. À la fois légère, autonome et compacte, la trottinette électrique est idéale pour les déplacements en zone urbaine. En plus, le prix de la trottinette est accessible à tous les budgets. Pour suivre l’évolution actuelle, s’adapter à tous les besoins, et assurer un confort toujours amélioré des conducteurs, on trouve désormais des modèles avec des sièges.

Les aspects négatifs de l’éthanol que l’on utilise dans la cheminée

cheminee bioethanol

Les biocarburants de première génération que sont le biodiesel et le bioéthanol, comme celui dont on se sert dans la cheminée à l’éthanol voir sur le site http://www.chemineo.fr/, sont produits à partir de plantes. Il est important de savoir quelles sont les conditions de production de ces carburants afin de déterminer leur portée réelle sur notre environnement. En effet la production et l’utilisation de ces biocarburants dits de première génération n’ont pas que des avantages. Les biocarburants émettent moins de CO2 dans l’environnement, limitant ainsi le réchauffement planétaire, ils permettent de créer plus d’emplois pour les populations rurales, etc. Autant d’avantages dont font preuve ces carburants. Pourtant, avec le temps les biocarburants de première génération se sont avérés être des fausses bonnes alternatives. On se demande pourquoi. En fait, la production massive des biocarburants présente de nombreux inconvénients comme la déforestation accélérée, le renchérissement des denrées alimentaires, le bilan énergétique en dessous des attentes, le changement vers la négative des conditions de travail des producteurs agricoles.

Pour les structures privées ou publiques qui pensent avoir la solution au réchauffement de la planète grâce aux biocarburants de première génération, il est temps de réorienter leur opinion et de se remettre en question, et assez rapidement. Il faudrait trouver de nouvelles surfaces à cultiver, les cultures tropicales étant les plus adaptées pour la production de biocarburants. Le Brésil produit en moyenne 6 000 litres d’éthanol par hectare, par contre en Angleterre la production se chiffre à 1 200 litres pour un coût deux fois supérieur. Ça coûte cher de mettre du carburant dans sa cheminée l’éthanol au final.

Les surfaces occupées par les plantations de canne à sucre destinées au biocarburant prennent souvent l’espace destiné aux pâturages, à la forêt amazonienne. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a demandé des études sur la répartition des sols. Ces études montrent bien que l’extension des cultures pour les biocarburants est assez tirée par les cheveux, car ces surfaces agricoles sont susceptibles d’empiéter sur les surfaces agricoles destinées aux habitants, ainsi on aura plus de carburant pour la cheminée à l’éthanol et moins de produits agricoles pour la population. La culture du maïs et la culture du soja fragilisent les sols et polluent les nappes phréatiques. Ces cultures demandent aussi d’utiliser de grandes quantités de pesticides, beaucoup d’engrais et de carburant, la récolte et le séchage. Dans ses études l’Agence européenne de l’environnement estimait à 0,5 million d’hectares la surface agricole utilisée pour la production d’agrocarburants en 2010.

Jean Prouvé, designer du 20e siècle comme Charles Eames créateur de la chaise DSR

Chaise DSR de Eames

Le 20e siècle a profondément marqué le monde du design et de la décoration d’intérieur. Le mobilier design a connu de nombreux changements et des évolutions qui ont révolutionné les comportements et les tendances dans le monde. Nous pouvons citer la chaise DSR de Charles Eames http://www.grenier-marco.fr/chaise-dsr-de-charles-eames-fauteuil-organique/, ainsi que d’autres meubles de ce designer qui ont bouleversé les dogmes du mobilier design. Jean Prouvé fait partie de ces designers qui ont apporté des changements dans ce milieu. Jean Prouvé est né en 1901 dans la ville de Paris et est décédé en 1984 dans la ville de Nancy. Il est connu comme étant l’un des créateurs les plus prolifiques du 20e siècle. Jean Prouvé est le fils du célèbre artiste sculpteur Victor Prouvé. Toutefois, son avenir n’était pas tracé d’avance. En 1916, il doit quitter l’université, ses parents n’ayant plus les moyens. Il ne se décourage pas et se lance dans une formation en ferronnerie, secteur à la mode en 1910.

Sa formation est porteuse, puisqu’il gagne l’estime d’André Fontaine un dénicheur de talent de l’époque. Jean Prouvé entre en formation militaire et juste après il décide de se lancer dans la création de sa propre entreprise, avec le soutien d’un ami de sa famille. L’année 1931 accueille la SA des Ateliers Jean Prouvé. Au début de son activité, il crée des chaises pour des entreprises privées, ce qui a lancé son entreprise, mais aussi sa notoriété. Le travail de la tôle passionnait Prouvé, du coup il préférait proposer des chaises faites avec ce matériau, parce qu’elles étaient pliables, mais en plus le métal peut être manipulé à volonté. Comme la chaise DSR de Charles Eames apportait de nouvelles perspectives, les meubles de Jean Prouvé en faisaient autant.

La chaise Antony de Jean Prouvé vient révéler l’artiste et en fait l’un des plus célèbres artistes du design moderne. Autant la chaise DSR de Charles Eames avait bouleversé son temps, la chaise Antony a bouleversé la sienne. Aujourd’hui la version originale de cette chaise vaut environ 40 000 euros. Le modèle standard est une chaise faite en bois et en tôle, elle sera pendant longtemps utilisée dans les établissements publics en France. Cette chaise est encore à la mode de nos jours et est le modèle le plus populaire du designer. Parmi ses autres produits, on trouve des bureaux d’écoliers. Après la guerre, Prouvé se lance dans les constructions et participent à la révolution des habitations en France.

Implication de l’architecte à Marrakech dans l’épanouissement des religions

palais-namaskar-marrakech-maroc

Le Maroc est connu pour être une terre où se rencontrent et se côtoient de nombreuses cultures. On y rencontre donc de nombreux juifs, ce qui entraîne que l’on retrouve tout naturellement des synagogues dans le Royaume. La plupart sont en bon état et d’autres le sont moins, mais toutes ont bénéficié du talent d’un architecte à Marrakech avec Bab Design ou ailleurs, leur conférant ainsi une singularité qui marque encore les esprits jusqu’à nos jours. Voici quelques-unes des plus belles mosquées du pays qui constituent l’héritage judéomarocain.

Les plus belles synagogues du Maroc

La ville de Casablanca abrite environ 30 synagogues de nos jours, le temple Beth el reste la plus belle. Encore appelée Temple algérien, cette synagogue est la plus connue et la plus fréquentée par la communauté juive de la ville, qui y célèbre de grands évènements. Cette synagogue présente des vitres colorées, une architecture faite de plâtre blanc et doré et des lustres géants. Slat Alfassiyine est la première synagogue de la ville de Fès, sa construction date du 17e siècle et elle a été rénovée entre 2011 et février 2013, date à laquelle elle ouvre de nouveau ses portes. Située dans le quartier El Mellah, cette synagogue n’a rien à envier aux plus belles synagogues de la planète. La synagogue Moshé Nahon de la ville de Tanger a été bâtie en 1860 et a grand besoin de rénovation. Elle est l’une des plus belles du Maroc d’ailleurs un architecte a été sollicité pour les travaux de rénovation, pas un architecte à Marrakech, mais un d’origine juive tangéroise.

Par contre, la synagogue Slat Al Azama qui est située dans le Mellah de Marrakech aurait bien besoin des soins d’un architecte à Marrakech. Ce bâtiment a été construit dans les années 1942 par les juifs qui venaient de l’Espagne. Il s’agit de l’une des plus belles synagogues du Maroc, mais aussi l’une des plus anciennes de la planète. Les bâtiments sont construits autour d’une cour centrale et on y retrouve un centre d’étude de la Torah et du Talmud. La synagogue Simon Attias est celle qui représente le mieux la religion juive à Essaouira, c’est également la deuxième plus grande mosquée du Maroc. Bâtie vers la fin du 19e siècle, elle est actuellement en mauvais état de conservation. Toutefois un projet de restauration est en voie de développement et les travaux devraient être achevés d’ici fin 2015.

Réservez un Riad et découvrez le musée Boucharouite à Marrakech

Riad Croix berbere luxe à Marrakech

La médina de la cité ocre abrite un lieu plein d’histoire et qui est dédié à l’art populaire, il s’agit du musée Boucharouite. Le musée Boucharouite est installé dans un ancien Riad Al Rimal à Marrakech. Le Riad portait préalablement le nom de « Dar Dellah » qui a été transformé en musée par Patrick Maillard. Après avoir vécu plusieurs années en Afrique pour son travail, Patrick Maillard décide de s’installer définitivement dans la ville de Marrakech et choisit de transformer son Riad qui date du 19e siècle en lieu d’exposition et d’expression pour l’art dont il est un véritable amoureux. On retrouvait tout d’abord des portraits de fer, sa Majesté le roi Mohammed V à la « Warhol », mais aussi de vieilles portes berbères. Aujourd’hui les pièces incontournables de ce musée sont les tapis boucharouites et Zindekh que Patrick Maillard avait trouvé dans des bazars de la ville.

Le tapis tissé à la façon « Boucharouite » était considéré comme le tapis dédié aux pauvres. Pourtant ces tapis n’ont rien à envier aux œuvres d’art. Ayant vu le jour dans les années 1960, en même temps que le prêt-à-porter, le tapis Boucharouite est tissé par les femmes berbères, qui se servent de bouts de tissus récupérés de vieux vêtements qui ne servent plus. Il est vrai que la matière première est basique et simple, mais le résultat n’en est pas moins surprenant. Le Boucharouite affiche des couleurs, des matériaux et des formes exceptionnelles, qui sont harmonisés par le seul pouvoir de l’instinct artistique des femmes qui les tissent. Ce sont généralement des femmes au foyer, qui travaillent en groupe afin d’occuper leurs journées dans la région du Haut Atlas. N’hésitez pas à découvrir ces tapis quand vous résiderez dans Riad alrimal Marrakech.

En travaillant ainsi ensemble, ces femmes ont un espace d’échange et c’est ainsi que les plus vieilles transmettent leurs valeurs et leur art aux plus jeunes. Selon Patrick Maillard, il n’y’a aucune relation entre les femmes berbères et les artistes contemporains de l’Occident, mais on observe que malgré la différence culturelle, ils se rejoignent dans l’expression artistique. Quant aux tapis Zindekh, ils sont fabriqués à partir de sacs de farine usés auxquels les tisseuses rajoutent des touches de couleur. En louant un Riad à Marrakech, vous pourrez payer 40 dirhams et découvrir ces pièces exceptionnelles entre 9h30 et 18h00 au musée Boucharouite.

Comment restaurer une chaise dsw ou une chaise en bois

chaise-dsw

Nos meubles font partie de notre quotidien, qu’elles soient en bois ou dans un autre matériau, il est important qu’elles soient belles et en bon état. En effet, nos meubles et notre décoration d’intérieur sont un peu le reflet de ce que nous sommes nous-mêmes. S’ils vont mal, cela pourrait signifier que nous aussi n’allons pas très bien. Plus important encore, lorsque nous possédons des meubles design de haute facture, comme la chaise dsw, il est important de pouvoir les maintenir en bon état et de pouvoir les restaurer quand le besoin s’en fait sentir. Le site www.famous-design.com/chaises-d-interieur/chaise-dsw-noir_1043.html présente non seulement des meubles design intéressants, mais vous pouvez aussi y retrouver des astuces pour entretenir vos meubles. Dans cet article nous expliquerons comment prendre soin et rénover les chaises en bois.

Redonnez de l’éclat à votre chaise en bois

chaise-dsw-ghost

Il nous est tous arrivé d’avoir un meuble auquel nous tenons, soit parce qu’il est design, comme la chaise dsw, ou alors parce qu’il fait partie d’une tranche de notre vie. Malheureusement, les meubles vieillissent et se détériorent avec le temps, nous n’y pouvons rien. Dans ces cas-là, comment ne pas perdre son meuble préféré ? Pour remettre efficacement un meuble en état, une couche de peinture ne suffit pas. Il faut suivre certaines méthodes afin que le meuble soit restauré de manière efficace et durable. Tout d’abord, avant toute chose, il faut poncer le meuble avec du papier de verre. Cette étape permet d’enlever la couche de peinture originale au maximum, ainsi on évite la superposition des couches qui aurait un effet visuel assez lourd et négatif. Poncer revient en quelque sorte à dénuder le bois du meuble. Avec le papier de verre, il faut frotter les arêtes, ensuite suivent le dossier et l’assise. Il est recommandé de frotter en effectuant des mouvements circulaires, en faisant de son mieux pour casser le vernis.

Une fois que vous avez fini de poncer la chaise, il faut la laver avec de l’eau tiède dans laquelle on aura mis de la lessive St Marc, ou une autre lessive de votre choix. La lessive est moins corrosive que des produits plus durs comme l’acide. Une fois le meuble lavé, frotter avec un chiffon sec pour retirer le produit et laisser reposer pendant 10 à 15 minutes, le temps que la lessive s’imprègne bien dans le meuble et que ce dernier soit sec et propre. La chaise dsw peut aussi être restaurée, comme tout autre meuble. Une fois le meuble sec, servez-vous de l’eau claire pour rincer, et laissez encore sécher. La troisième étape est l’application de la nouvelle peinture. Pour y arriver, servez-vous d’un pinceau, de préférence à bout rond afin que les angles et les arêtes de la chaise soient plus facilement accessibles. Pour peindre le dossier, le dessous et l’assise de la chaise, servez-vous cette fois d’un pinceau plat ou encore d’un rouleau de peinture. Appliquez la peinture sur l’ensemble du meuble et laissez-la reposer pendant le temps que le fabricant de la peinture choisie indiquera, afin que la peinture mise sèche bien.

Cheminée bio éthanol : comment la choisir ?

Cheminée-éthanol-avec-foyer-design

Cette dernière tendance déco n’a pas pu vous échapper même si vous avez été sur une île déserte pendant plusieurs années. Elles ont envahi les rayons des magasins de bricolage, les sites internet spécialisés et tous les revendeurs de cheminées classiques ou plus modernes. La cheminée bio éthanol sur le site Bio Factory est devenue en quelques années seulement l’objet phare de nos salons que l’on aime mettre en valeur devant nos convives ! Mais comment la choisir et comment être sûr de ne pas se tromper ?

Pourquoi opter pour le bio éthanol ?

Le bio éthanol est un nouveau carburant issu des végétaux comme la betterave sucrière, le blé ou la canne à sucre. Il permet de faire fonctionner votre cheminée bio éthanol sans pour autant polluer votre maison ou mettre en danger la vie de vos proches comme cela peut être le cas avec les émanations des chauffages au gaz ou au charbon.
La cheminée bio éthanol a beaucoup d’atouts pour plaire notamment à ceux qui vivent dans des appartements et qui ne peuvent pas faire de gros travaux pour installer une cheminée au milieu de leur salon ou qui souhaite un chauffage d’appoint design et moderne pour gagner quelques degrés au plus fort de l’hiver. Difficile de ne pas tomber sous son charme et ses nombreuses formes. Pas de travaux à faire, ni de bûches à porter, de cendres à ramasser ou de ramonage à prévoir, une à deux fois par an, pour éviter les incendies et les intoxications. Cette cheminée est un petit bijou pour les intérieurs modernes ! Certains consommateurs qui en sont fans les considèrent même beaucoup plus comme des objets décoratifs que comme des cheminées à part entière.

Quelques petits inconvénients !

Si certains sont devenus des fans absolument de ces cheminées, elles ont tout de même quelques petits inconvénients à prendre en compte avant de vous lancer dans cette grande aventure.
Tout d’abord la puissance de chauffe même sur les meilleures modèles n’est pas extraordinaire. Elle ne dépasse souvent pas les 5 kW. Vous ne pourrez donc pas chauffer tout votre intérieur avec. Elle sert beaucoup plus comme chauffage d’appoint que central.
Si à l’achat, elle peut paraitre beaucoup moins chère qu’une cheminée ou un poêle classique, le bio carburant, le bio éthanol pour l’alimenter coûte tout de même 2 euros le litre ce qui n’est pas donner. Avec un litre vous pourrez vous chauffer pendant environ 3 à 4 heures max.

Dernier petit hic, les cheminées bio éthanol ne sont pas soumises au crédit d’impôt comme c’est le cas pour les cheminées ou poêles à bois et autres. Vous ne ferez donc pas forcément une excellente affaire. En tant qu’objet décoratif et chauffage d’appoint « oui » en tant que chauffage principal « non » !