C’est quoi le quad, véhicule utilisé à Marrakech et dans son désert ?

quad a marrakech

La balade en quad à Marrakech et son désert, est une activité de plus en plus pratiquée et appréciée des touristes. Les touristes prennent beaucoup de plaisir à utiliser cet engin parce qu’il passe partout : boue, sable, collines, routes caillouteuses, etc. Le quad est aussi un véhicule qui ne nécessite pas de permis ni une expertise particulière pour être piloté. Il est important de savoir ce qu’est le quad et quel est son fonctionnement. Le quad est un véhicule à quatre roues, comme on le dit plus couramment, c’est un quadricycle doté d’un moteur non couvert. Le véhicule compte généralement une place ou deux places et quelques modèles comptent trois roues. En Amérique du Nord, ce type de véhicules est identifié par le sigle ATV, qui signifie All-Terrain Véhicule. Par contre dans les zones francophones comme le Québec on parle de VTT, signifiant Véhicule tout-terrain. La législation des Quads distingue les moto Quads et les auto Quads.

Il faut savoir que contrairement à la pensée populaire, le quad n’est pas seulement un véhicule de loisirs. À la base il s’agit d’un véhicule utilitaire qui est devenu populaire grâce à sa facilité d’utilisation qui en fait l’un des véhicules les plus accessibles. En plus des balades, les Quads sont aussi les vedettes de certaines compétitions comme le super motard, l’enduro et le cross. Les Quads qui servent pour les loisirs se situent entre 150 et 300 cm3. En général les familles utilisent ces Quads à Marrakech et son désert lors de leurs découvertes de cette région du Maroc. Les Quads utilisés dans les activités sportives sur le site https://www.dunesdeserts.com/categorie-produit/aventures/quad/ sont des 2×4 dotés de boîtes mécaniques de 250 cm3. Ils sont parfaits pour les enduros et les courses car ils facilitent les glissades rendues aisées par l’absence de différentiel arrière.

Les Quads utilitaires sont dotés d’une transmission 4×4 et de boîtes automatiques ou à variateur. Ces véhicules roulent aisément sur n’importe quel type de terrains, des terrains sableux aux terrains caillouteux. Les quads qui ne sont pas équipés de différentiel ne roulent pas bien sur les routes. La plupart des modèles sont disponibles en versions homologuées afin de rouler librement dans les espaces publics. Rappelons que les modèles non homologués ne sont pas autorisés à rouler dans les espaces publics, seulement dans les zones privées. Faire du quad à Marrakech et son désert, ne vous soumet pas à ces contraintes, car vous pouvez librement rouler où l’aventure vous mène. Dans les pays sujets à la neige des chenilles sont même proposées afin de remplacer les roues standards du quad pendant la saison hivernale. Maintenant que vous en savez plus sur le quad, vous pourrez librement vous en servir pour découvrir les régions montagneuses du Maroc ou encore le désert marocain, selon vos envies.

Les sites intéressants à visiter au cours d’un séjour en Namibie

sejour en Namibie

Ancien protectorat d’Afrique du Sud, la Namibie est un pays apprécié des photographes et des safaristes. En effet, grâce à ses magnifiques paysages et sa biodiversité, elle promet de belles aventures aux routards. Cependant, visiter ce territoire du nord au sud est presque impossible pendant un voyage. De ce fait, pour aider les estivants à planifier leurs séjours, voici trois lieux à découvrir dans cette contrée.

Le massif su Brandberg, une merveille géologique intrigante de la Namibie

Le Brandberg est une des destinations à visiter pendant une escapade sur le territoire namibien. Ce massif rocheux de 450 km² se trouve dans le nord-ouest du désert du Namib. Il abrite plusieurs variétés de plantes, à l’instar du Boscia albitrunca et de l’Acacia montis-usti. Il est apprécié des passionnés d’entomologie pour ses nombreuses espèces d’insectes. À noter que c’est dans ce lieu que fut découvert un spécimen qui a permis d’établir un nouvel ordre d’insecte. En s’aventurant dans ce site, les amoureux de la nature peuvent admirer plusieurs mammifères. Parmi les espèces répertoriées dans cet endroit, on peut citer le springbok, le daman et le rhinocéros noir. Les routards ont également la possibilité de gravir le Königstein. Cette montagne de 2 573 m d’altitude est le point culminant de la contrée. Par ailleurs, un circuit au Brandberg est une occasion de voir la célèbre fresque de la Dame blanche.

Le Namib-Naukluft, un parc aux mille et une merveilles de la Namibie

Le Namib-Naukluft est le parc à ne surtout pas rater dans cette partie de l’Afrique australe. Ce havre de paix est la plus vaste aire protégée du continent africain. Il se trouve dans le sud-ouest de pays, non loin de la métropole de Swakopmund. Malgré l’extrême aridité de cette région, ce lieu abrite de nombreux animaux, dont la hyène et l’oryx. En visitant cette réserve lors d’un séjour en Namibie, les voyageurs sont invités à explorer Sossusvlei. Ce désert de sel est le site touristique principal de cette contrée. Il est connu pour ses hautes dunes ressemblant à une mer de sable rouge. Les globe-trotters ont aussi la possibilité de voir le complexe de Gobabeb. Cet édifice est dédié à la formation et la recherche sur les milieux arides en Namibie. En outre, une escapade dans ce parc est une occasion de prendre de belle photo dans le Dead Vlei.

Le parc national d’Etosha, une réserve animalière captivante de la Namibie

Le parc national d’Etosha est une des aires protégées à visiter lors d’un safari dans ce territoire. Ce site de 22 275 km² est l’une des grandes réserves animalières d’Afrique. Il est situé dans le nord du pays, dans la région du Kunene. Il compte de nombreuses variétés de plantes, à l’exemple du Catophractes alexandri, du Moringa ovalifolia et du Spirostachys africana. En explorant cet endroit durant un séjour en Namibie, les voyageurs peuvent admirer plusieurs oiseaux. Parmi les spécimens observables dans ce lieu, on peut citer le vautour charognard, le flamant nain et le bateleur des savanes. Les amoureux de la nature ont également la possibilité de voir des mammifères comme le gnou bleu et le léopard. À titre d’information, les routards n’ont accès qu’à un tiers de ce parc national. En outre, l’hiver offre les conditions parfaites pour entreprendre un safari-photo dans cette réserve.

E-Metropolis, le scooter électrique à trois roues de Peugeot

Scooter-Electrique

Le constructeur d’automobile Peugeot, qui s’est aussi lancé dans les scooters et motos a présenté ses nouveaux modèles au salon de l’automobile de Genève. La marque a profité de l’engouement qui règne autour de cet événement pour présenter, dans l’espace deux-roues du salon, la version électrique de son scooter à 3 roues, le mythique Metropolis. Ce nouveau scooter électrique est baptisé E-Metropolis. Le scooter E-Metropolis voir sur le lien https://www.specialist-auto.fr/54864-pourquoi-rouler-avec-un-scooter-electrique/avait déjà été dévoilé au salon de la moto de Paris en octobre 2018, il n’est pas passé inaperçu et de nombreux visiteurs se sont bousculés aux portes du prestigieux salon. E-Metropolis représente la volonté que le constructeur d’origine française a de se tourner vers une mobilité plus verte. C’est pour cette raison que ce véhicule est présenté une nouvelle fois au salon de Genève. L’E-Metropolis est doté d’un moteur d’une puissance de 36 KW et qui est directement implanté sur le cadre. L’autonomie annoncée est de 200 km.

Le véhicule se recharge par un port dissimulé sous une trappe entre les deux feux avant. Pour que le véhicule soit rechargé à 80%, il faut compter environ 4 heures de temps. Aucune date de commercialisation n’a été révélée pour le moment, mais selon Peugeot Motorcycles, le véhicule sera en circulation dans les prochains mois. E-Metropolis n’est pas le premier engin que Peugeot présente sur des salons spécialisés. En effet, depuis environ 5 ans, la marque présente des scooters, électriques ou non à 3 roues sur tous les salons. Parmi ces scooters nous pouvons citer le prédécesseur de l’E-Metropolis, le Metropolis 400 qui s’est positionné comme le concurrent direct du scooter MP3 du constructeur Piaggio. Avec le Metropolis 400, Peugeot avait l’ambition de reconquérir le marché des deux roues grâce à ses équipements et son style.

Le Metropolis n’est pas un scooter électrique comme l’E-Metropolis, mais il propose un équipement assez ambitieux qui le distingue de nombreux autres scooters. Étant l’un des modèles phares de la gamme des scooters du constructeur Peugeot, le Metropolis est doté d’un moteur de cylindrée 300 cm3, il est doté d’un refroidissement liquide, de l’injection électronique, de 4 soupapes. Sa puissance de 37,2 chevaux fait rêver. Son train avant se compose de deux roues indépendantes et inclinables grâce à un système de parallélogramme déformable à double triangulation comme celui utilisé sur les automobiles. Le système de freinage est couplé et s’actionne à partir de la pédale ou du levier gauche du guidon. Quant au frein avant, il est commandé par le levier droit du guidon. L’action du freinage est répartie entre la roue arrière et les deux roues avant. Petit plus, le Metropolis 400 est doté d’un frein de parking à commande électrique actionné par un bouton sur le centre du guidon.

Les endroits incontournables de Rio de Janeiro durant un circuit au Brésil

circuit au Bresil

Une virée dans la capitale brésilienne est un passage obligé lors d’un séjour au Brésil. Effectivement, cette mégalopole offre de nombreux sites intéressants à ne pas manquer. De Corcovado aux plus belles plages, les globe-trotters vont sûrement passer un bon moment à Rio de Janeiro.

Visiter le sommet du Corcovado pour contempler une vue panoramique

Le Corcovado est l’un des innombrables reliefs de l’agglomération de Rio de Janeiro. Il a une altitude de 710 mètres. Ce sommet est réputé pour avoir accueilli la fameuse statue du Christ rédempteur. Cette dernière fait partie des principaux symboles de la capitale brésilienne et du pays entier. C’est aussi l’un des emblèmes reconnus mondialement de Rio au même titre que le Pain de Sucre. Pour atteindre le pic du Corcovado, les visiteurs sont recommandés à prendre le train. Or, ils peuvent également parcourir le chemin de randonnée au départ du parc Parque Lage. Celui-ci est un jardin public situé au pied du Corcovado. Ce parc fait partie du patrimoine historique et culturel de Rio. Il mérite d’être visité avant de monter au sommet du Corcovado. En arrivant au pic, les touristes apercevront une vue splendide sur le centre-ville.

Découvrir la plage de Copacabana pour faire des activités hors du commun

Copacabana est l’un des quartiers le plus célèbres de Rio de Janeiro. Il fait partie des incontournables lors d’un circuit au Brésil. Situé au sud de la ville, Copacabana comprend une station balnéaire en son nom. Celle-ci figure parmi les plus belles et plus fameuses plages du monde. Ce bord de mer est aussi l’un des emblèmes touristiques de Rio de Janeiro. En forme de demi-lune, elle s’étire sur une longueur de 4.5 km allant de Leme jusqu’à l’Arpoador, un quartier résidentiel. Copacabana est surnommé le « Princesinha do Mar » en portugais, qui signifie « petite princesse des mers ». En effet, cet endroit est le lieu de manifestations et de nombreux événements. Par exemple, lors du réveillon, les habitants s’y rendent pour voir des feux d’artifice. Durant cette fête, ils s’habillent tous en blanc et jettent des fleurs dans la mer à minuit.

Parcourir la station balnéaire d’Ipanema pour passer un bon moment

Situé dans la région sud de la ville de Rio de Janeiro, Ipanema est un quartier branché, chic et riche. Il abrite une des plus belles plages brésiliennes les plus connues de la planète. Tenant son nom du quartier, la station balnéaire d’Ipanema côtoie celle de Copacabana. Elle s’étend sur une longueur de 2.6 km. Ce bord de mer est un lieu de rencontre pour les touristes et la population locale. Il est aussi un endroit idéal pour pratiquer différentes activités. Les routards auront l’occasion de jouer au beach-volley sur cette plage. Ils peuvent également y exercer le skimboard ou le frescobol. Ces derniers font parties des sports les plus courants de ce quartier. En outre, les vagues de la mer assez fortes permettent aux visiteurs de faire le surf. Par ailleurs, cette station balnéaire offre des concerts en plein air que les touristes peuvent assister.

Comment faire de bonnes affaires sur le marché de l’immobilier à Marrakech ?

agence immobilière à Marrakech

La ville de Marrakech est une ville qui séduit chaque année un très grand nombre de voyageurs notamment une majorité de français et d’européens. La ville ocre a tous les atouts pour plaire aux touristes comme aux expatriés. Le cadre de vie est exceptionnel avec un soleil et une douceur de vivre tout au long de l’année, le coût de la vie est un onéreux qu’en Europe et la fiscalité y est plus avantageuses. Devenir propriétaire à Marrakech comme l’agence immobilière coté Médina http://www.cotemedina.com/ est à la portée du plus grand nombre. L’immobilier à Marrakech permet encore de faire de très bonnes affaires et d’investir soit dans une résidence secondaire, dans une réidence principale pour changer de vie ou tout simplement débuter une nouvelle aventure professionnelle. Tout les rêves deviennent possibles mais pour que tous vos rêves se réalisent il faut savoir éviter les pièges qui peuvent se dresser devant vous !

Marrakech, une ville « champignon » !

 

Appartement à vendre Marrakech

Le marché de l’immobilier à Marrakech a connu un essor important depuis le début des années 2000. Les projets immobiliers de grande envergure avec piscines, golf, résidences hôtelières mais aussi des villas, des appartements et autres ont vu le jour au cours de ces 15 dernières années. De multiples nouveaux quartiers ont même été créés. La ville ocre se cantonnait autrefois à quelques quartiers ancestraux comme la Médina qui est l’ancienne ville, le cœur historique de Marrakech fondée au XII ème siècle ainsi que les quartiers de Guéliz, de l’Hivernage ou encore des petits quartiers situés aux abords de la médina.

A l’heure actuelle, Marrakech s’étend sur des dizaines de kilomètres avec de très nombreux nouveaux quartiers. Une urbanisation galopante due en partie à l’exode rural et à l’arrière de dizaines de milliers d’expatriés prêts à commencer une nouvelle vie sous le soleil de Marrakech. Les pouvoirs publics oeuvrent chaque jour pour l’amélioration des infrastructures comme les routes, les transports en commun avec la possible arrivée d’ici quelques années d’un tramway au centre de Marrakech ou encore la création de parkings comme les parkings souterrains et autres. Tout est mis en œuvre pour que vous profitiez d’un dépaysement total sous le soleil avec tout le confort nécessaire. Un confort indispensable pour se sentir comme chez vous à Marrakech !

Un rêve à portée de main !

 

location villa à Marrakech

Marrakech est une ville idéale pour investir dans une résidence secondaire. Les prix au mètre carré sont plus accessibles que dans les grandes villes d’Europe et vous bénéficiez d’un ensoleillement maximal tout au long de l’année même durant l’hiver de quoi faire une bonne cure de soleil pendant les vacances pour vous refaire une santé ou tout simplement pour couler des jours heureux pendant votre retraite. Il y a des biens pour tous les budgets, tous les gouts et toutes les envies. Vous pourrez trouver de petits appartements dans des quartiers chics aux alentours des 100 000 euros comme de luxueuses villas à plus de 300 000 euros et bien plus pour le marché de l’immobilier haut de gamme à Marrakech ou encore de magnifique palais des milles et une nuits au cœur de la médina à restaurer pour créer une maison d’hôtes pleine de charme. Tous vos projets seront enfin possibles. Il y a de nombreuses bonnes affaires à faire sur le marché de l’immobilier à Marrakech notamment en ce moment où le nombre de bien en vente est important et que la folie spéculative de ces dernières années a pris un peu de plomb dans l’aile. Les prix ont baissé en moyenne de 25% sur toute la ville ocre même pour des grands projets composés de villas, appartements, golf et autre pool house.

Lors de vos recherches d’un bien à vendre, faites-vous conseiller par un expert du marché immobilier local cela évite quelques malentendus et surtout quelques déboires. Certains riads et autres maisons ne disposent pas de titrage ce qui est indispensable à l’heure actuelle pour habiter et pouvoir ouvrir ses portes au public. Certains biens sont issus d’un héritage et il se peut qu’un héritier souhaite vendre mais que les autres ne soient pas d’accords comme en Europe et qu’ils se manifestent une fois que vous serez devant le notaire pour conclure la vente. N’oubliez pas de toujours demander le prix de vente, de le faire noter par l’agent sur un bon de visite pour éviter encore une fois les mauvaises surprises lors de la signature des papiers devant chez le notaire. Les frais d’agence sont en moyenne compris entre 2,5 et 3% du prix du bien. Avant de vous lancer dans vos recherches, faites appel à une agence ou un professionnel reconnu sur le marché de l’immobilier à Marrakech. Comme dans tous les pays du monde, il y a de très bonnes affaires à faire sur le marché de l’immobilier au Maroc mais certaines bonnes affaires peuvent aussi devenir de véritables calvaires. Un bon conseil vaut mieux que plusieurs années de procédures en tout genre et d’une grande désillusion. Vous êtes fin prêt pour affronter le marché immobilier marocain et pouvoir investir dans le bien de vos rêves pour les vacances ou toute une vie !